Services B2B
Comment expliquer le succès du carnet de factures ?

Comment expliquer le succès du carnet de factures ?

Utilisées dans la vie de tous les jours dans de nombreux services, les factures servent à justifier une vente ou une acquisition. Les carnets de facture sont généralement composés de liasses de feuillets autocopiants prédécoupés. Décryptage de ce document essentiel dans une relation commerciale et les raisons de son succès.

A savoir sur le carnet de factures

Le carnet facturier est le dernier document remis par un vendeur ou un technicien à son client. Il existe deux types de carnets facturiers : avec et sans TVA. Chaque modèle est équipé de 2 ou 3 souches, parfois même plus pour certains. Le nombre de souches est déterminé par les besoins et le domaine d’activité de l’entreprise. Les modèles classiques sont très répandus. Ils ont l’avantage d’être clairs, simples et professionnels. Toutefois, utiliser un carnet décliné dans une version plus élégante et créative, permet de se démarquer de la concurrence. Il est même possible de personnaliser son carnet de facture, c’est-à-dire choisir un modèle qui reflète l’image de son entreprise. Il suffit d’y apposer le logo.

Le carnet de facturation autocopiant peut être utilisé au format A3, A4 ou A5 et regroupé en 25 ou 50 liasses. Ces dernières sont composées de feuillets autocopiants (deux, trois ou quatre). Chaque feuillet est personnalisable à travers 5 coloris : vert, jaune, rose, bleu ou blanc. L’émetteur, le premier feuillet, est appelé CB. Le feuillet intervallaire, composé à la fois de l’émetteur et du récepteur, est nommé CFB. Le récepteur, le dernier feuillet, est appelé CF. Chaque carnet est recouvert par une couverture rigide d’un ton orangé. Grâce aux microperforations, les feuilles peuvent se détacher.

Les bonnes raisons d’utiliser le carnet facturier

Rédiger une facture est une obligation pour tout vendeur, une formalité imposée par la loi. Pour être valable, elle doit être élaborée dans les règles de fonds et de formes. Elle équivaut à une obligation partagée entre les deux partis qui l’ont signé. D’autre part, elle est indispensable en cas de litiges ou malentendus. En effet, la facture permet de garder trace des informations liées à une transaction. En outre, elle doit détailler les marchandises vendues, mais aussi les conditions d’achat ou de vente. La facture, c’est enfin une preuve écrite des transactions effectuées et un document pouvant être utilisé pour se faire rapidement dédommager.

Le carnet de facture ou la facture imprimée est toujours intéressant à utiliser actuellement. Hormis une meilleure gestion de la facturation, il permet d’économiser un temps précieux. En effet, la rédaction de la facture est rapidement effectuée, et en même temps, le facturier conserve une copie, destinée à la comptabilité. Il sécurise l’entreprise qui a une preuve écrite de la transaction. Également, les risques de doublon ou d’erreur sont considérablement réduits, car le carnet facturier est pré-numéroté. Aussi, les mentions obligatoires ou légales qu’il contient permettent de simplifier les transactions. Enfin, utiliser le carnet à souches est très pratique. Effectivement, il se transporte facilement, aussi bien dans une voiture que dans une mallette.